Accueil > Nos classes > 07- 6e année > Macareux Moine et Fou De Bassan

Macareux Moine et Fou De Bassan

vendredi 6 novembre 2009, par Laura Crugenaire

Je vais vous parler des macareux moine et des fous de bassan. Ils vivent à trente kilomètres des îles de la Madeleine, à l’entrée du golfe St-Laurent, où il y a un rocher s’appelant "le rocher aux oiseaux".

Macareux Moine

Les macareux moine a deux prénoms. Ils ont "le macareux moine" ou "le perroquet des mers". Ils sont des oiseaux exotiques et marins. Quelques heures après avoir avoir brisé son oeuf, le bébé macareux est capable de quitter son nid, de marcher, de nager, de voleter et même de se nourrir seul. Ils vivent en haute mer sauf lors de sa reproduction qui les oblige à retouner sur la terre ferme où ils nichent sur les pentes enherbées, les îles ou sur les falaises. Leurs oeufs sont plus gros parce qu’ils contiennent davantage de nourriture et le temps de couvaison est plus long afin de leur permettre de se développer complètement à l’intérieur. Son bec a une longueur de trente-deux cm. Lorsque c’est l’hiver, son bec change de couleur. Les macareux moine ont un vol très puissant à battements rapides. Ils sont capables de nager sous l’eau poursuivant, entre autres, les sprats et les lançons. LOP, est le symbole de la ligue pour la protection des oiseaux.

Fous De Bassan

Les fous de bassan sont des piscivores, c’est-à-dire qui se nourrissent seulement de poissons. Par exemple : des macareux, des calmars et des capelants. Pointus du bec et de la queue, les fous de bassan sont très élégants en vol. Leur bec est droit et légèrement plus long de leur tête. En plus, ils ont une vue perçante jusqu’à trente mètres au-dessus ou au-dessous de l’eau pour repérer les poissons. Ils sont des oiseaux de mer qui s’éloignent rarement au large de leur colonie. Son envergure peu atteindre deux mètres.

Merci

Laura

Répondre à cet article