Le TDAH ?

Le TDAH est l’abréviation d’un Trouble Déficitaire de l’Attention avec Hyperactivité. Le TDAH est un diagnostic médical affectant environ 8% de la population scolaire primaire dont 65% des jeunes atteints manifestent encore des symptômes à l’adolescence dont à l’école secondaire.

Qu’est-ce que le TDAH?

La caractéristique essentielle du trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité est un mode persistant d’inattention et/ou d’hyperactivité/impulsivité, plus fréquent et plus sévère que ce qu’on observe habituellement chez des sujets d’un niveau de développement similaire, c’est-à-dire d’un même groupe d’âge et d’un même sexe.1

J-D. Guelfi BOYER. Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, ELSEVIER-MASSON, 2015, 1200 pages.

Comment se pose le diagnostic?

Pour poser un diagnostic, il faut qu’un nombre minimum de symptômes d’hyperactivité/impulsivité ou d’inattention entraînant une gêne fonctionnelle aient été présents avant l’âge de 7 ans, et ce, même si le diagnostic n’est porté que plusieurs années après leur apparition. La majorité des gens atteints conserveront des symptômes après l’âge de 18 ans. Il est donc évident qu’il y aura des manifestations observables à l’adolescence.

Les atteintes fonctionnelles liées aux symptômes doivent être présentes dans au moins deux types d’environnement différents (ex. : la maison, l’école, les loisirs, les sports ou le travail). Pour poser un diagnostic, il faut clairement mettre en évidence que les symptômes interfèrent avec le fonctionnement social, scolaire ou professionnel correspondant au niveau de développement du sujet.

Différents types de TDAH?

Selon la classification du DSM-IV, trois sous-types peuvent être identifiés :

TDAH de type inattentif : Le TDA passe souvent inaperçu étant donné que les comportements sont souvent moins dérangeants. Son importance n’est pourtant pas moindre.

TDAH de type hyperactif-impulsif

TDAH de type combiné qui inclut les critères d’inattention et d’hyperactivité impulsivité.

Les causes probables?

Le TDAH est un trouble neurologique, dans la majorité des cas d’origine génétique et pour un certain pourcentage associé à des traumatismes cérébraux. Les dernières études démontrent que certaines régions du cerveau des personnes atteintes du TDAH auraient des différences anatomiques et fonctionnelles. Le TDAH n’est pas causé par l’éducation ou par des stresseurs psychologiques. Toutefois, l’environnement (les conditions de vie, les exigences, les attentes, l’encadrement) et la vulnérabilité de la personne peuvent faire en sorte que les manifestations soient plus ou moins exprimées et que l’évolution diffère d’une personne à une autre. Nous savons que si les interventions sont adéquates, les impacts en seront diminués et les manifestations moins apparentes.

Autres troubles associés au TDAH

Dans plus de 70% des cas de TDAH, d’autres troubles peuvent être observés. Dans le jargon médical, on nomme ces troubles des « comorbidités ».

Les troubles les plus fréquemment associés au TDAH sont les troubles d’opposition avec ou sans provocation, les troubles d’apprentissage, les troubles anxieux, les troubles de la conduite et les troubles de l’humeur. Le TDAH est également fréquemment associé au syndrome de Gilles de la Tourette. À l’adolescence, les troubles de l’opposition et de la conduite se développent plus fréquemment chez les jeunes présentant un TDAH.

Il est important de bien faire le portrait d’un jeune car il sera nécessaire d’intervenir également sur les troubles associés pour favoriser une meilleure évolution et rendre les stratégies d’intervention efficaces.

Il est évident que l’association à une ou des comorbidités pourra avoir une influence sur le profil d’apprentissage et de fonctionnement du jeune.

Les difficultés suivantes sont régulièrement associées au TDAH :

  • la gestion des émotions;
  • le développement de la maturité;
  • la vulnérabilité à la gestion de l’anxiété;
  • une faible estime de soi.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à visualiser la Trousse d’information et d’intervention sur l’élève présentant un TDAH au secondaire.

Ressources et références :

Site Web

« Élèves ayant des besoins particuliers (trousse TDAH) ». Commission scolaire des Samares. https://cssamares.ca/parents-et-eleves/eleves-ayant-des-besoins-particuliers/

Livre

1 J-D. Guelfi BOYER. Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, ELSEVIER-MASSON, 2015, 1200 pages.

Commentaires fermés.