Oct 182012
 

Cette année, nous expérimenterons avec un élève ayant une déficience visuelle (code 42) la tablette numérique Ipad.

 

Le défi est de taille, car dans ce dossier, plusieurs choses sont à faire ou ne sont pas très documentées à ce jour.

L'élève fréquente une école "régulière" et est dans une classe de 5e année. Il utilisait déjà en classe une liseuse et les adaptations les plus connues faisaient déjà partie de son plan d'intervention. L'élève est très motivé, toujours souriant, réussi bien et a développé une passion pour les technologies, ce qui facilite grandement notre travail!

À la fin de l'année scolaire 2011-2012, nous avons étudié la demande faîte dans le cadre de la mesure 30810 afin de bien identifier les besoins. Pour en arriver aux meilleures "solutions disponibles" et à la mise en place des outils en classe, nous avons pu compter sur l'expertise de madame Laroche de la CSMV, de mon collègue des services complémentaires M. Descoteaux, d'une conseillère pédagogique en adaptation scolaire, de l'enseignante et de la direction. De mon côté, le mandat était de faire une veille technologique pour le matériel.

 

Le 25 septembre nous avons moi et ma collègue en adaptation scolaire, rencontré l'enseignante pour discuter des choses à mettre en place et remis le Ipad à l'élève. Le ipad avait été préalablement configuré avec certaines fonctionnalités au niveau de l'accessibilité (Zoom au doigt, synthèse vocale).

Nous avons repéré certaines apps pouvant être utiles afin de rendre l'élève autonome en classe:
– Agenda
– Mémo vocal
– Apps Pages (traitement de texte)
– Doc'as (pour intervenir directement à l'écran sur des documents photographiés ou numérisés et changer les contrastes)
– Type'on PDF (pour intervenir directement à l'écran sur des documents photographiés ou numérisés et changer les contrastes)
– Quelques apps supplémentaires auxquelles, d'autres s'ajouteront.

Nous nous sommes également assuré que l'élève puisse utiliser une adresse courriel pour échanger avec son enseignante ou remettre certains travaux. Nous avons opté pour un compte gmail que l'élève possédait déjà dans la perspective où lui et son enseignante pourront manipuler des fichiers "partagés".

Nous avons réussi par la suite avec la collaboration des services éducatifs, du service des technologies de l'information de notre CS et de la direction de l'école concernée, à faire installer le sans-fil et à fournir un Ipad à l'enseignante afin qu'elle puisse elle aussi s'approprier la technologie et soutenir l'élève.

Suite à la mise en place des éléments de base liés au projet, nous avons rencontré madame Laroche en présence de M. Descoteaux. Cela m'a permis de constater que dans le cas d'un élève ayant une déficience visuelle, j'avais seulement "focusé" sur l'aspect "Input" de l'information (lecture à l'écran, agrandissement, etc) mais que j'avais oublié un élément important: la production "Output". Il manquait donc plusieurs détails et matériel afin de donner à notre expérimentation, toutes les chances pour la rendre optimales. Une partie du problème réside dans le matériel et nous avons pris la décision d'ajouter au matériel de l'élève, un étui pouvant servir de station de travail avec clavier bluetooth et certaines apps supplémentaires dont je pourrai vous parler bientôt!

Nous sommes le 18 octobre 2012 et je prévois rencontrer l'enseignante d'ici novembre pour avoir ses premiers commentaires et pour lui suggérer de tenir un petit journal de bord sur les événements dignes de mention pour le rapport final.

Si vous vivez présentement un projet semblable, n'hésitez pas à communiquer avec moi et à commenter. Vos suggestions sont les bienvenues.

À suivre !

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>