Mai 222012
 

Je viens tout juste de terminer la lecture d’un court (mais prometteur) article concernant l’utilisation du langage SMS (texto) par des élèves dyslexiques et des élèves n’ayant pas de trouble spécifique en lecture. Le site très sérieux des collections des congrès mondiaux de linguistique française http://www.linguistiquefrancaise.org nous offre un résultat partiel d’une étude présentement en cours.

L’article http://www.linguistiquefrancaise.org/index.php?option=com_article&access=doi&doi=10.1051%2Fcmlf08034&Itemid=129  porte sur la « Littéracie, SMS et troubles spécifiques du langage écrit » est le fruit du travail de messieurs T.M. Tran, M. Trancart and D. Servent .

En voici quelques extraits:

« Pour mieux appréhender cette question, nous avons comparé les performances de 12 jeunes dyslexiques et de 12 jeunes non dyslexiques dans des tâches de lecture et d’écriture de SMS. »

« Nous émettons l’hypothèse que le codage SMS favorise chez ces sujets le développement de stratégies sémiographiques. Quoi qu’il en soit, nous constatons que l’écrit SMS pénalise moins les adolescents dyslexiques… »

J’espère que les résultats finaux ainsi que d’autres études viendront confirmer cette pensée car je suis un peu du même avis qu’eux en lien avec l’utilisation bénéfique du langage SMS dans les communications électroniques.

 

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>