Mar 192012
 

La semaine dernière, nous avons reçu un document fort intéressant en provenance de la direction régionale en lien avec l’utilisation du matériel cité en titre et la possibilité de l’utiliser lors de l’administration des épreuves. Bien que ce document ne bénéficie d’aucun statut officiel et n’est fourni qu’à titre informatif, il permet néanmoins aux intervenants dans les écoles de s’assurer d’offrir la possibilité aux élèves ciblés d’utiliser le dictionnaire électronique.

Au niveau de la planification des apprentissages:

Les documents sur la progression des apprentissages au primaire et au secondaire demandent aux enseignants d’habiliter les élèves à l’utilisation des dictionnaires papier et électronique dans la compétence «Écrire des textes variés de la langue d’enseignement».
Au moment de la planification des situations d’apprentissage, l’enseignant aura à décider du choix qu’il offrira aux élèves quant à l’utilisation du dictionnaire papier et/ou électronique.

Au niveau de la sanction des études:

Bien que le dictionnaire électronique fasse partie des apprentissages au primaire et au secondaire, la Direction de la sanction des études, dans ses règlements pour l’obtention du diplôme d’études secondaires, demande que l’utilisation du dictionnaire électronique soit inscrite au plan d’intervention à la suite d’une analyse des besoins et des capacités de l’élève, démontrant le caractère essentiel de cette adaptation.

Rien de nouveau direz-vous car les même règles s’appliquent pour l’ensemble des outils d’aide utilisés par l’élève c’est à dire: l’obligation que ce soit inscrit au plan d’intervention de ce dernier . Sauf que dans certains milieux et pour certains intervenants, le dictionnaire électronique est utilisé couramment mais ne figure pas toujours dans la liste des outils figurant au plan d’intervention. Pour certaines personnes, les outils d’aide se limitent aux logiciels et ordinateurs seulement…ce qui est faux et aurait pour conséquence de nuire à l’élève devant utiliser le dictionnaire électronique lors des épreuves!

J’allais oublier de souhaiter un très bon congrès de l’AQETA à toutes et à tous en cette semaine de mars qui a des allures de juin!!! J’aurais tellement aimé y participer pour une première fois mais il faut faire des choix déchirants dans la vie!
Peut être que je serai des vôtres en 2013 avec une de mes collègues afin de vous faire part du déroulement de notre expérimentation Ipad comme outil de suppléance à la communication ou pour parler de l’utilisation des aides technologiques faîtes à ma C.S. et du modèle d’accompagnement en place!
Bon congrès!

Bonne semaine!

  2 Responses to “Utilisation du dictionnaire papier ou électronique.”

  1. Bonjour

    Est-ce que le Dictionnaire Franklin est accepté ou c'est uniquement le LEXIBOOK?

    merci

     
    • Bonjour !

      Les deux sont acceptés! Peu importe le modèle ou le fabriquant, c’est la fonction d’aide qui est acceptée et non le produit . Il y a toutefois un bémol sur les dictionnaires électroniques permettant la traduction de l’anglais au français entre autre pour les épreuves d’anglais langue seconde.

       

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>