Août 152011
 

Ça y est je suis dans une crise existentielle de début d’année un peu comme un « mini wheat » qui ne sait plus trop lequel de son côté nature ou sucré présenter en premier …

Au lieu de chanter « j’aurais voulu être un artiste… » je devrais chanter « j’aurais voulu être….un ortho… » Personnellement, je trouve que dans nos écoles, les orthopédagogues de concert avec les enseignants(es) ont un pouvoir de changement tellement fort que je ne peux m’empêcher de les saluer en ce début d’année . Ne voyez pas ici un regard froid sur le travail des enseignants(es) au contraire, c’est juste que le service d’orthopédagogie de nos écoles est tellement bénéfique auprès des élèves et du personnel mais qu’il exige par contre une formation, une expertise spécifique et des connaissances qui ne viennent pas actuellement dans la formation de base des enseignants(es) .

Depuis l’année dernière je constate l’ampleur de la tâche qui attend nos orthopédagogues à savoir:

-Travailler en classe et hors classe avec les élèves,
– Adapter certains documents et tâches pour les élèves en collaboration avec les enseignants(es)
– Faire la collecte de données et l’analyse des besoins pour chaque dossier
– Se former et s’approprier des outils d’aide technologique en fonction de besoins identifiés pour les élèves
– Participer à l’élaboration du plan d’intervention
– et la liste pourrait s’allonger…

Finalement est-ce que je voudrais vraiment être orthopédagogue? en fait c’est peut être tout simplement parce que ce matin, j’ai reçu le programme du colloque 2011 de l’adoq que je joins à cet article et qui est également disponible sur leur site: http://ladoq.ca/ .

À en juger par la qualité et la quantité d’ateliers offerts, l’édition 2011 s’annonce exceptionnelle. Je le dis même si je sais que je ne pourrai y assister et que cela me désole.

C’est plus fort que moi mais, quand je vois une thématique comme « l’orthopédagogue au coeur des MathémaTICS » ainsi que la qualité des animateurs qui seront présents(es) , je ne peux qu’avoir qu’un pincement au coeur de ne pas y assister. Le conseiller pédagogique RÉCIT en moi dit bravo pour cette initiative qui saura répondre aux attentes des milieux  tout en devant me résigner à accepter la réalité de restriction budgétaire et de ne pouvoir participer qu’à une activité de formation par année.

Voici quelques titre d’ateliers triés au hasard :

-Nouveaux outils web pour mieux réussir en mathématique de base.
-Les TIC s et les maths… en orthopédagogie !
-Nouvelle collection d’épreuves permettant l’identification des élèves dyslexiques au secondaire (normes québécoises). 
-L’arithmétique : du concret vers l’abstrait en passant par le TBI.
– Un service pour jeunes dyslexiques/dysorthographiques dans une école secondaire.

Voici le document .pdf du colloque qui aura lieur le 20 et 21 octobre 2011 XXIIe_Colloque_LADOQ_Programme

Si vous y participez, à votre retour en octobre j’aimerais beaucoup obtenir vos commentaires et références!

Bonne rentrée aux amis(es) orthopédagogues des écoles de ma C.S.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>