Sep 032010
 

La Direction de la sanction des études du Québec permet aux élèves ayant des
troubles d’apprentissage de recourir aux aides à l’écriture afin de procéder aux
épreuves d’écriture ministérielles, en langue maternelle et en langue seconde.

Les logiciels de prédiction de mots avec synthèse vocale, les logiciels d’idéation
et les correcteurs grammaticaux et orthographiques sont autorisés, tandis que les
logiciels de reconnaissance vocale ne le sont pas.

Pour que l’élève obtienne la permission d’utiliser ces aides aux examens sanctionnés,
l’école doit remplir un formulaire de « demande d’autorisation d’utilisation
d’un outil d’aide à l’écriture pour un élève ayant un trouble d’apprentissage ». Elle
doit se référer au responsable de la sanction des études désigné par la commission
scolaire ou l’établissement d’enseignement privé. Avant de penser à utiliser des aides à l’écriture lors d’une évaluation, il est important que l’élève ait eu l’occasion de les utiliser au cours de la période d’apprentissage.

Source: 500 sites pour mieux réussir à l’école et MELS  www.mels.gouv.qc.ca/ais

  2 Responses to “Les aides technologiques en contexte d’évaluation”

  1. Modification à l’Info/Sanction 554 sur l’utilisation des outils d’aide à l’écriture lors des épreuves ministérielles d’écriture

    En fait, le nouvel avis indique que : « pour les élèves au secteur des jeunes ayant un Plan d’intervention prévoyant l’utilisation d’outils d’aide à l’écriture, la direction de l’école n’est plus tenue d’adresser une demande d’autorisation de mettre en place cette mesure pour l’administration des épreuves ministérielles ».

    Source : http://archives.infobourg.com/sections/actualite/actualite.php?id=14764

     
  2. Bonjour Josée!

    Effectivement la nouvelle directive indique que, comme 98% des cas étaient acceptés, il a été suggéré que la demande d’autorisation ne soit plus requise mais que cela figure au P.I. de l’élève.

    Autre modification selon nos sources à la direction de la sanction des études, il ne faut plus parler de « l’info 554 » mais que cette dernière figure maintenant d’emblée dans le document nommé « gestion de la sanction des études »

    Au plaisir!

     

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>