Mai 192016
 
AcrobatReaderDC

Acrobat Reader DC

Adobe Reader, 8, 9, 10, 11, DC… Un nom de produit qui passe son temps à changer: c’est à en perdre le peu de latin qu’on connaît! Toujours est-il que récemment, sans en être avertis, certains de nos utilisateurs ne retrouvent plus Adobe Reader XI sur leur poste, mais bien Acrobat Reader DC comme lecteur de fichiers PDF!

Il s’agit tout simplement de la nouvelle version d’Adobe Reader. L’acronyme DC signifie « Document Cloud », voulant insinuer par là qu’il est maintenant plus facile de modifier des documents directement sur Internet (ex.: apposer sa signature de façon électronique).

Outre cette nouveauté qui, au niveau des besoins en classe, ne touche pas vraiment les utilisateurs,  qu’y a-t-il de plus ou de différent par rapport à sa version antérieure ?

L’interface

Acrobat DC offre une toute nouvelle interface plus allégée et donc, plus conviviale. Les boutons de commande, plus gros, ont été pensés pour les appareils mobiles et on ne s’en plaindra pas. Un élève qui cherche ses repères visuels dans un environnement numérique devrait s’y retrouver plus rapidement:

AcrobatDC_Menu

Les outils

La palette d’outils, appelée Commentaires, s’est aussi améliorée au niveau visuel. Elle porte bien son nom puisqu’elle a pour objectif d’annoter un fichier, ce qu’elle arrive à faire merveilleusement, d’ailleurs.

AcrobatDC_OutilsCommentaires

La compagnie Adobe avait commencé à offrir plusieurs outils pour annoter un fichier (et même y ajouter des commentaires oraux!) dans sa version précédente de Reader. Outre le fait que l’outil « zone de texte » soit plus facile à manipuler, il est dorénavant possible de fixer certains outils choisis au menu du haut. Par exemple, le surligneur ou encore, les choix de couleurs.

Enfin, j’ai remarqué qu’il était aussi possible d’ajouter une légende n’importe où dans un document PDF.
L’option Légende est cachée danAcrobatDC_Legendes le menu Outils > Outils de dessin. La légende générée apparaît dans une boîte pourvue d’une flèche qui pointe vers le lieu précis où le curseur était placé lors de sa création. Intéressant pour « pointer » des éléments!

Adobe Reader DC et les outils de synthèse vocale

Un fichier PDF ouvert dans Reader DC sera tout aussi lisible par un outil de synthèse vocale (WordQ, Lexibar, Balabolka…), en autant que son contenu soit en mode « ROC » (Reconnaissance optique de caractères).

 

 

Avr 262012
 

Dans le branle-bas de combat printanier au niveau de l’administration des épreuves, un petit rappel très simple, mais utile au niveau de la configuration des logiciels de synthèse vocale (WordQ et Balabolka) et de prédiction de mots (WordQ).

Volontairement nous ne traiterons pas du sujet pour les autres logiciels (Médialexie, Wody, Kurzweil, etc) car pour certains d’entre eux,  la version anglophone n’est pas disponible présentement ou ne représente pas la version utilisée à ma C.S. pour les besoins des élèves. Dans tous les cas une vérité demeure: normalement l’élève devrait avoir utilisé ses outils tout au long de l’année scolaire ou en partie, afin de pouvoir les utiliser lors des épreuves. Après tout, il ne faut pas créer un plus grand stress lié aux épreuves et à une connaissance trop faible de l’outil utilisé.

En ce qui concerne WordQ, tout réside au niveau de la création d’un profil anglophone (et oui aussi simple que ça). Vous pouvez suivre la procédure à partir de la capsule vidéo de mes collègues de la CSRDN France et René que je remercie !

Pour l’utilisation de la synthèse vocale de Balabolka en anglais, il faut s’assurer qu’au minimum une voix de synthèse anglaise a été installée. Localisez l’onglet SAPI 5 et assurez-vous qu’il y a une voix anglophone d’installée (TOM ou ANNA de Microsoft). Volontairement je ne mentionne pas comment vous pourriez au besoin télécharger et installer les dictionnaires anglais de Balabolka pour un usage « bilingue mur à mur ».

Oct 112011
 

Il y a quelques temps, j’avais écrit ce billet http://ayor001.wordpress.com/2010/12/23/balabolka-un-outil-de-synthese-vocale-gratuit/ concernant l’outil gratuit Balabolka disponible ici.

Depuis , je me suis penché avec ma collègue Mijanou sur les différents points positifs de cet outil. Il est étonnant de voir comment Balabolka peut être aidant en raison de ses nombreuses possibilités; à vrai dire le jour où Balabolka intégrera un prédicteur de mots, il sera très complet. Pour le moment, on peut toujours le jumeler à DICOM .

Concrètement Balabolka permet facilement et rapidement:

– de transformer un texte en voix numérisée (utile pour la lecture de consigne à partir d’un document texte au lieu d’enregistrer sa voix avec Audacity par exemple).

– D’obtenir une synthèse vocale pour un texte préalablement copié et collé ou d’un fichier .pdf importé.

– D’obtenir une rétroaction vocale des mots saisis par l’élève et ainsi pouvoir faire preuve de discrimination auditive en vue de correction/révision.

– D’attirer l’attention sur une faute à l’écran avec la couleur rouge sur le mot. Un clic droit de souris fera en sorte que l’élève se verra proposé le mot bien orthographié. À ce sujet, les dictionnaires installés dans Balabolka font la différence! Par exemple, un mot comportant une erreur de type phonologique comme « ancourager » sera proposé comme « encourager ».

À cet article, je joins un Procédurier Balabolka gracieuseté de madame Lise Goulet sur la procédure d’installation et une suggestion d’utilisation du logiciel !

Afin de voir Balabolka en action référez-vous au besoin à cette courte capsule vidéo!

Déc 232010
 

Dans la liste des outils gratuits de qualité à utiliser avec des élèves présentant des troubles en lecture, Balabolka (c’est le mot russe qui signifie en français moulin à paroles ) figure en tête de liste de mon palmarès personnel.

Balabolka est un logiciel d’aide à la lecture qui permet de se faire lire un texte en ayant la possibilité de: varier la vitesse de lecture, d’obtenir un suivi du mot lu, d’exporter le texte en format .mp3, d’utiliser le correcteur orthographique intégré, d’utiliser une loupe pour grossir le texte à l’écran, d’utiliser une barre flottante minimisée à l’écran lorsque la fenêtre du programme est réduite et plus encore. Voici une possible configuration de base et l’apparence de la palette flottante.

L’installation complète sur l’ordinateur nécessite l’installation de quelques programmes supplémentaires dont les voix et les vérificateurs d’orthographe afin de maximiser le potentiel de Balabolka.

Je vous suggère de télécharger et d’installer la version AUTONOME et portable de Balabolka qui se trouve ici: http://www.cross-plus-a.com/balabolka_portable.zip

Comme pour toute archive .zip, vous décompressez le dossier à l’endroit désiré sur votre ordinateur ou votre clé USB. La version 2 après décompression de l’archive, contient les fichiers suivants:

Finalement, il est important de mentionner que Balabolka fonctionne très bien en utilisant DICOM (logiciel de prédiction de mots gratuit) en parallèle ainsi qu’un correcteur orthographique externe.

Merci à M. Patrick Harbec orthopédagogue pour sa participation à la rédaction de ce billet!