Mai 192016
 
AcrobatReaderDC

Acrobat Reader DC

Adobe Reader, 8, 9, 10, 11, DC… Un nom de produit qui passe son temps à changer: c’est à en perdre le peu de latin qu’on connaît! Toujours est-il que récemment, sans en être avertis, certains de nos utilisateurs ne retrouvent plus Adobe Reader XI sur leur poste, mais bien Acrobat Reader DC comme lecteur de fichiers PDF!

Il s’agit tout simplement de la nouvelle version d’Adobe Reader. L’acronyme DC signifie « Document Cloud », voulant insinuer par là qu’il est maintenant plus facile de modifier des documents directement sur Internet (ex.: apposer sa signature de façon électronique).

Outre cette nouveauté qui, au niveau des besoins en classe, ne touche pas vraiment les utilisateurs,  qu’y a-t-il de plus ou de différent par rapport à sa version antérieure ?

L’interface

Acrobat DC offre une toute nouvelle interface plus allégée et donc, plus conviviale. Les boutons de commande, plus gros, ont été pensés pour les appareils mobiles et on ne s’en plaindra pas. Un élève qui cherche ses repères visuels dans un environnement numérique devrait s’y retrouver plus rapidement:

AcrobatDC_Menu

Les outils

La palette d’outils, appelée Commentaires, s’est aussi améliorée au niveau visuel. Elle porte bien son nom puisqu’elle a pour objectif d’annoter un fichier, ce qu’elle arrive à faire merveilleusement, d’ailleurs.

AcrobatDC_OutilsCommentaires

La compagnie Adobe avait commencé à offrir plusieurs outils pour annoter un fichier (et même y ajouter des commentaires oraux!) dans sa version précédente de Reader. Outre le fait que l’outil « zone de texte » soit plus facile à manipuler, il est dorénavant possible de fixer certains outils choisis au menu du haut. Par exemple, le surligneur ou encore, les choix de couleurs.

Enfin, j’ai remarqué qu’il était aussi possible d’ajouter une légende n’importe où dans un document PDF.
L’option Légende est cachée danAcrobatDC_Legendes le menu Outils > Outils de dessin. La légende générée apparaît dans une boîte pourvue d’une flèche qui pointe vers le lieu précis où le curseur était placé lors de sa création. Intéressant pour « pointer » des éléments!

Adobe Reader DC et les outils de synthèse vocale

Un fichier PDF ouvert dans Reader DC sera tout aussi lisible par un outil de synthèse vocale (WordQ, Lexibar, Balabolka…), en autant que son contenu soit en mode « ROC » (Reconnaissance optique de caractères).

 

 

Nov 172015
 

LibreOffice_WordPadVous avez peut-être déjà remarqué que WordQ ne s’arrime pas parfaitement au logiciel de traitement de texte LibreOffice Writer, car la fonction « suivi du mot lu » ne s’exécute pas. Dans ce cas, on suggère d’utiliser le logiciel Wordpad, disponible sur les ordinateurs des élèves, faut d’accéder à Microsoft Word.

Mais faut-il pour autant complètement éliminer LibreOffice Writer de leur boîte à outils ? Pas nécessairement!

Dans le contexte où l’élève nécessite une ou plusieurs fonctions d’aide technologique pour écrire, il y a lieu de se questionner sur l’arrimage entre le logiciel choisi pour ce faire et la fonction d’aide à proprement parler. Cela étant dit, on devrait toujours partir du besoin de l’élève pour déterminer le logiciel de traitement de texte approprié pour écrire et non l’inverse: l’élève a-t-il besoin de la fonction prédiction de mots, oui ou non? A-t-il habituellement recours à un la synthèse vocale de WordQ, oui ou non? C’est la réponse à chaque question qui décidera de l’usage!

Ce tableau de comparaison très concret et bien schématisé, produit par nos homologues de la CSSMI, place les logiciels de traitement de texte LibreOffice Writer et WordPad en parallèle au regard de trois principales fonctions d’aide technologique: la prédiction de mots, le correcteur orthographique intégré ainsi que le suivi en surbrillance du mot lu.

 

Sep 122012
 

En cette journée de lancement du nouvel Iphone 5, il fallait bien trouver une petite nouvelle intéressante à publier!

Et bien en voici une qui saura intéresser les utilisateurs de Ipad et de…WordQ.

La version de iWordQ est maintenant disponible pour un petit 24,99$ 9en espérant que cela aura pour effet de revoir le prix à la baisse pour la version PC …)

Toujours est-il que les détails se trouvent ici : http://itunes.apple.com/ca/app/id557923777

Un GROS bémol, présentement seule la version Eng est disponible.

Un dossier à suivre!

 

Août 062012
 

Me revoilà après quelques semaines de vacances bien méritées et qui auraient pu se prolonger après un si bel été! Quoi qu’il en soit, l’année 2012-2013 s’annonce pour être particulièrement intense.

À mon retour , je m’étais promis de faire du ménage dans les signets, lecture et autres petites choses qui remplissent mon bureau. Je suis tombé sur le site suivant référé par un ami : http://www.apprenonsensemble.com/ comme vous pourrez le constater il s’agit d’une clinique privée qui propose divers services et évaluations en orthophonie, orthopédagogie, ergothérapie et plus encore.

Ce qui a attiré mon attention c’est la section de formation vidéo sur les produit WordQ et Antidote qui sauront vous plaire!

http://www.apprenonsensemble.com/formation/wordq/  

http://www.apprenonsensemble.com/formation/antidote/

Si vous désirez en savoir plus sur la clinique située à Gatineau. vous pouvez également consulter cette section du site: http://www.apprenonsensemble.com/video.php

Bonne rentrée à vous !

 

Avr 262012
 

Dans le branle-bas de combat printanier au niveau de l’administration des épreuves, un petit rappel très simple, mais utile au niveau de la configuration des logiciels de synthèse vocale (WordQ et Balabolka) et de prédiction de mots (WordQ).

Volontairement nous ne traiterons pas du sujet pour les autres logiciels (Médialexie, Wody, Kurzweil, etc) car pour certains d’entre eux,  la version anglophone n’est pas disponible présentement ou ne représente pas la version utilisée à ma C.S. pour les besoins des élèves. Dans tous les cas une vérité demeure: normalement l’élève devrait avoir utilisé ses outils tout au long de l’année scolaire ou en partie, afin de pouvoir les utiliser lors des épreuves. Après tout, il ne faut pas créer un plus grand stress lié aux épreuves et à une connaissance trop faible de l’outil utilisé.

En ce qui concerne WordQ, tout réside au niveau de la création d’un profil anglophone (et oui aussi simple que ça). Vous pouvez suivre la procédure à partir de la capsule vidéo de mes collègues de la CSRDN France et René que je remercie !

Pour l’utilisation de la synthèse vocale de Balabolka en anglais, il faut s’assurer qu’au minimum une voix de synthèse anglaise a été installée. Localisez l’onglet SAPI 5 et assurez-vous qu’il y a une voix anglophone d’installée (TOM ou ANNA de Microsoft). Volontairement je ne mentionne pas comment vous pourriez au besoin télécharger et installer les dictionnaires anglais de Balabolka pour un usage « bilingue mur à mur ».

Mai 312011
 

Ce matin j’assistais à une rencontre du type « conférence vidéo » et l’animateur notre collègue André-Paul Bouchard, nous a présenté les grandes lignes du projet « FantasTIC » en lien avec l’utilisation des aides technologiques pour les élèves présentant des besoins particuliers.

Dans le liste des ressources présentées, des capsules vidéo de formation de grande qualité de nos amis de la C.S Pierre Neveu!

Voici les liens très utiles pour y accéder:

Antidote: http://cspn.qc.ca/ccr_formation/antidote.asp

Word Q: http://cspn.qc.ca/ccr_formation/wordq.asp

Merci à ces intervenants!

Oct 202010
 

Ce matin à travers différentes mes tâches j’ai eu la chance de découvrir de belles ressources dont le site (blogue) de madame Marielle Potvin orthopédagogue :

http://mariellepotvin.wordpress.com

J’ai pu y découvrir entre autre un tutoriel de formation vidéo sur WORDQ gracieuseté de DeMarque. Le tutoriel présente également l’idéateur Inspiration et l’outil d’apprentissage Tap Touche

http://www.demarquedownload.com/formations/wordq/

Mais mon COUP DE COEUR  c’est cette vidéo disponible sur youtube démontrant l’apport des aides technologiques chez l’élève!

http://www.youtube.com/watch?v=2LUXPC9Tnng

Et pour terminer, des vidéos de formation sur le produit Medialexie!
http://www.youtube.com/results?search_query=medialexie&aq=f

Oct 152010
 

J’étais de passage ce vendredi matin dans une école primaire de notre C.S. concernant de l’aide à apporter à des élèves ayant des troubles en lecture et en écriture. Certains de ces élèves sont codés d’autres pas. Qu’on parle ici de Dyslexie ou dysorthographie importe peu, car ce qu’il faut retenir c’est : l’intérêt et la motivation des deux enseignantes rencontrées afin d’aider leurs élèves!

Comme c’est réconfortant de les voir adapter la tâche; grossir au besoin les caractères, permettre une prélecture avant évaluation, donner un peu plus de temps pour réaliser la tâche et à compter de la semaine prochaine, utiliser les aides technologiques au besoin.

Bien sûr il a été question de WORDQ en terme de prédiction de mots et surtout pour la synthèse vocale. Nous avons même testé WORDQ en synthèse vocale sur le web ainsi qu’en mode rédaction dans l’application SCRIPTORIUM. Côté prédiction de mots, nous avons également testé DICOM , moins puissant, sans synthèse vocale, mais gratuit.

Nous avons également évalué et testé les possibilités de synthèse vocale de Dspeech, Natural reader, Acrobat en mode lecture de .pdf .

Il a été question d’utiliser le bon vieux copier/coller afin de bénéficier du prédicteur DICOM et de faire la synthèse vocale dans Dspeech.

Plusieurs liens ont été faits et le tout semble avoir été bien apprécié.

Vraiment une belle façon de terminer une semaine éprouvante et de constater à quel point les enseignantes et enseignants peuvent croire aux chances égales pour leurs élèves.

Bravo à vous Julie et Mélanie et merci à la direction d’avoir permis cette rencontre.