Oct 222019
 

Des élèves outillés d’un portable par des mesures adaptatives, il y en a dans presque toutes les classes de nos jours. Cette situation entraîne forcément une obligation de s’ajuster en tant qu’enseignant-e afin de répondre aux besoins de ces élèves.

Comment vivre harmonieusement dans ce contexte technologique avec lequel, de toute évidence, personne n’est jamais vraiment totalement à l’aise?

Voici 10 pistes d’action qui sont le gage d’une meilleure cohabitation.

Ces propositions sont présentées très succinctement dans un format « diapositives ». Sous chacune, des commentaires sont inscrits, menant parfois à des tutoriels explicatifs.

Cliquez sur l’image pour aller voir les pistes proposées.

Besoin d’accompagnement? L’équipe des CP TIC du RÉCIT des Samares peut vous soutenir dans votre réflexion et votre appropriation.

Mar 142019
 

Les élèves travaillent dans l’éditeur de textes LibreOffice Writer. Les enseignants, dans Microsoft Word. C’est un fait et on n’y peut rien. On constate malheureusement que la mise en forme du texte est parfois quelque peu chahutée lors du transfert de fichier vers l’autre éditeur.

Heureusement, quelques solutions arrivent à régler facilement le problème de mise en forme « mouvante »! Par exemple, modifier le format d’enregistrement de fichier par défaut proposé par le logiciel LibreOffice Writer (.odt) pour le faire correspondre à celui de Microsoft Word (.docx). Le passage d’un éditeur à l’autre ne s’en trouvera qu’avantagé!

Cette capsule montre comment faire:

Mar 142019
 

Écrire un texte dans une interface numérique n’est déjà pas chose facile. Si l’élève doit en plus paramétrer chaque fois la mise en forme (police, style, taille…), il s’ajoute une couche de complexité dont il pourrait bien se passer!

Voici donc comment modifier la police de caractères par défaut dans LibreOffice Writer pour qu’elle corresponde mieux à celle que l’enfant désire voir apparaître chaque fois qu’il ouvrira son éditeur de texte.

Oct 042018
 

Les nouveaux photocopieurs Xerox AltaLink ont récemment fait leur apparition dans toute la Commission scolaire. Mais qui dit nouvel appareil, dit nouvelles fonctionnalités, mais surtout, procédures différentes…

C’est notamment le cas de la numérisation avec option de reconnaissance optique de caractères (ROC) sur le nouveau Xerox AltaLink: il ne suffit plus de sélectionner la fonction « PDF/A » pour que la ROC s’applique. Une petite étape supplémentaire est maintenant nécessaire (Fig.1).

Fig.1 – Nouvelle interface de sélection de format ROC

Un article plus ancien sur ce site évoquait les principales stratégies pour numériser un document de façon à ce qu’un système de synthèse vocale (Lexibar, WordQ) puisse lire le texte numérisé, mais, même si le principe de base demeure, je vous propose ici un procédurier étape par étape pour vous faciliter la vie.

Ce procédurier se retrouve aussi dans la section Guides et tutoriels de ce site, sous la rubrique Numérisation.

Mar 132017
 

L’environnement Microsoft Office 365 propose encore et toujours des innovations, mais cette fois-ci, il s’agit d’une incursion du côté des aides technologiques, alors cette amélioration mérite d’être soulignée.

Les applications Word Online et OneNote Online proposent dorénavant un Lecteur immersif, permettant le suivi du mot lu pendant qu’une voix de synthèse fait la lecture du texte.

O365_LecteurImmersif

Figure 1

Pour activer le Lecteur immersif, aller dans le menu Affichage de Word Online (ou de OneNote Online) et choisir Lecteur immersif (Figure 1).

Après un premier essai, nous avons jugé la fonction hyper simple et fort efficace.

Continue reading »

Fév 102017
 

Il n’est pas toujours évident de numériser un document pour que les outils de synthèse vocale (telles que WordQ ou Lexibar) puissent lire le texte!

Le premier irritant vient du fait que chaque photocopieur / numériseur école est différent. Inutile, donc, de chercher le « piton »: c’est le principe et les fonctions qui y sont rattachées qu’il faut retenir.

Voici quelques options essentielles dont il faut tenir compte pour réussir le processus de numérisation permettant la reconnaissance optique de caractères dans un texte:

  1. L’envoi par courriel: peu importe le modèle, le processus commence par l’identification du courriel destinataire du produit numérisé: vous!
  2. La qualité de la numérisation (résolution): optez toujours pour le maximum (Ex.: 600 ppp), la lecture par outil de synthèse vocale n’en sera que plus fluide.
  3. Le format: toujours choisir Texte PDF (et non « image »).
  4. L’option « ROC » (Reconnaissance Optique de Caractères): toujours choisir cette option. Elle se présente généralement par l’une ou l’autre de ces mentions sur l’appareil:
    • OCR (ou en français: ROC)
    • Texte avec Recherche
    • PDF/A
  5. La langue à identifier (sur certains appareils): choisir Français.

Voici un document de démarche de numérisation illustrée à télécharger, dont les étapes ont été photographiées à partir d’un photocopieur / numériseur dit « standard » de l’une de nos écoles:

Procédure illustrée de numérisation avec ROC (sur le nouveau photocopieur école Xerox AltaLink)

Déc 072016
 

L’iPod utilisé comme dictionnaire électronique

Contexte

Depuis le début de l’année scolaire 2015-2016, les dictionnaires électroniques Franklin, ciblés pour les élèves, sont devenus rares, la compagnie ayant fermé ses portes.

Or, plus de 200 élèves de la Commission scolaire des Samares (de niveau fin primaire à fin du secondaire) présentent annuellement le réel besoin d’un outil d’aide technologique de ce type.

La solution proposée: utiliser le potentiel des applications de type dictionnaire sur un appareil mobile, l’iPod Touch, avec lequel les élèves sont pour la plupart déjà très à l’aise.phone-716977_640

Une expérimentation en ce sens s’est déroulée à l’hiver 2016 auprès de quelques élèves du secondaire. Les résultats ont été concluants: la solution iPod représenterait un potentiel plus qu’intéressant. L’outil a été instantanément adopté et utilisé à bon escient par les élèves testeurs, qui affichaient davantage de motivation à exploiter les dictionnaires sous leur format iPod plutôt que traditionnel.  Continue reading »

Mai 192016
 
AcrobatReaderDC

Acrobat Reader DC

Adobe Reader, 8, 9, 10, 11, DC… Un nom de produit qui passe son temps à changer: c’est à en perdre le peu de latin qu’on connaît! Toujours est-il que récemment, sans en être avertis, certains de nos utilisateurs ne retrouvent plus Adobe Reader XI sur leur poste, mais bien Acrobat Reader DC comme lecteur de fichiers PDF!

Il s’agit tout simplement de la nouvelle version d’Adobe Reader. L’acronyme DC signifie « Document Cloud », voulant insinuer par là qu’il est maintenant plus facile de modifier des documents directement sur Internet (ex.: apposer sa signature de façon électronique).

Outre cette nouveauté qui, au niveau des besoins en classe, ne touche pas vraiment les utilisateurs,  qu’y a-t-il de plus ou de différent par rapport à sa version antérieure ?

L’interface

Acrobat DC offre une toute nouvelle interface plus allégée et donc, plus conviviale. Les boutons de commande, plus gros, ont été pensés pour les appareils mobiles et on ne s’en plaindra pas. Un élève qui cherche ses repères visuels dans un environnement numérique devrait s’y retrouver plus rapidement:

AcrobatDC_Menu

Les outils

La palette d’outils, appelée Commentaires, s’est aussi améliorée au niveau visuel. Elle porte bien son nom puisqu’elle a pour objectif d’annoter un fichier, ce qu’elle arrive à faire merveilleusement, d’ailleurs.

AcrobatDC_OutilsCommentaires

La compagnie Adobe avait commencé à offrir plusieurs outils pour annoter un fichier (et même y ajouter des commentaires oraux!) dans sa version précédente de Reader. Outre le fait que l’outil « zone de texte » soit plus facile à manipuler, il est dorénavant possible de fixer certains outils choisis au menu du haut. Par exemple, le surligneur ou encore, les choix de couleurs.

Enfin, j’ai remarqué qu’il était aussi possible d’ajouter une légende n’importe où dans un document PDF.
L’option Légende est cachée danAcrobatDC_Legendes le menu Outils > Outils de dessin. La légende générée apparaît dans une boîte pourvue d’une flèche qui pointe vers le lieu précis où le curseur était placé lors de sa création. Intéressant pour « pointer » des éléments!

Adobe Reader DC et les outils de synthèse vocale

Un fichier PDF ouvert dans Reader DC sera tout aussi lisible par un outil de synthèse vocale (WordQ, Lexibar, Balabolka…), en autant que son contenu soit en mode « ROC » (Reconnaissance optique de caractères).

 

 

Jan 222016
 

Sur un texte, l’ajout d’annotations en couleur est une stratégie parfois utilisée pour aider certains lecteurs à distinguer plus facilement les syllabes ou les phonèmes. Or, modifier à la main la couleur des phonèmes ou des syllabes une à une représente un travail de moine!

WebLireCouleur

Exemple de texte dont les syllabes ont été colorées.

Ceux qui utilisent cette stratégie seront heureux d’apprendre l’existence d’une petite application gratuite sur le web, appelée WebLireCouleur. Bien que discrète, cette application fait des miracles avec peu de choses!

WebLireCouleur permet de colorer automatiquement les phonèmes ou les syllabes du texte qui aura été tapé ou copié-collé dans l’interface.

Le résultat (voir image ci-dessus) est facile à obtenir, car les gestes à poser s’avèrent d’une simplicité désarmante. L’utilisation de WebLireCouleur demeure très payante en termes de temps et de rendement pédagogique, car la plateforme travaille pour son utilisateur! Et comme cette dernière est accessible par Internet, il n’y a rien à installer sur son poste. Merci au développeur !

WebLireCoul_PanneauConfig

Panneau de configuration – volet « Voyelles »

Le panneau de configuration de WebLireCouleur (ci-contre) offre de multiples possibilités de personnalisation qui permettent de répondre à des intentions pédagogiques très spécifiques. Par exemple, il est possible:

  • D’écrire directement le texte à colorer dans l’interface
  • De copier-coller du texte à colorer dans l’interface
  • De copier-coller le texte coloré dans un logiciel de traitement de texte (Word, LibreOffice Writer)
  • De choisir les voyelles et les consonnes sur lesquelles mettre l’emphase
  • De choisir la typographie (police, couleur, gras, italique, etc.)

À placer dans vos favoris!!

 

Nov 172015
 

LibreOffice_WordPadVous avez peut-être déjà remarqué que WordQ ne s’arrime pas parfaitement au logiciel de traitement de texte LibreOffice Writer, car la fonction « suivi du mot lu » ne s’exécute pas. Dans ce cas, on suggère d’utiliser le logiciel Wordpad, disponible sur les ordinateurs des élèves, faut d’accéder à Microsoft Word.

Mais faut-il pour autant complètement éliminer LibreOffice Writer de leur boîte à outils ? Pas nécessairement!

Dans le contexte où l’élève nécessite une ou plusieurs fonctions d’aide technologique pour écrire, il y a lieu de se questionner sur l’arrimage entre le logiciel choisi pour ce faire et la fonction d’aide à proprement parler. Cela étant dit, on devrait toujours partir du besoin de l’élève pour déterminer le logiciel de traitement de texte approprié pour écrire et non l’inverse: l’élève a-t-il besoin de la fonction prédiction de mots, oui ou non? A-t-il habituellement recours à un la synthèse vocale de WordQ, oui ou non? C’est la réponse à chaque question qui décidera de l’usage!

Ce tableau de comparaison très concret et bien schématisé, produit par nos homologues de la CSSMI, place les logiciels de traitement de texte LibreOffice Writer et WordPad en parallèle au regard de trois principales fonctions d’aide technologique: la prédiction de mots, le correcteur orthographique intégré ainsi que le suivi en surbrillance du mot lu.