Gérer un laboratoire informatique en toute sérénité…

Le mardi 4 mai 2010.
Par : Animateur RECIT

Gérer un laboratoire informatique en toute sérénité…

Chez plusieurs enseignantes et enseignants, la gestion d’un laboratoire informatique apporte son lot d’angoisses… Pourtant, en suivant ces quelques conseils, cette tâche pourrait s’avérer bien moins ardue, voire même très agréable et fertile en développement des compétences…

SOYEZ ORGANISÉ (E)

On ne le répétera jamais assez, la planification et l’organisation est souvent la base de la réussite d’une activité pédagogique. Prévoyez toujours un plan B. En effet, il est parfois frustrant de constater que le lien Internet ne fonctionne plus. Avertissez les élèves à l’avance du travail qu’ils auront à faire en cas de pépin. Prévoyez également une tâche de remplacement qui peut s’avérer originale et intéressante. Vos élèves n’en seront que moins déçus.

ÉTABLISSEZ CLAIREMENT VOS RÈGLES

Quels sites peuvent consulter vos élèves ? Permettez-vous l’échange de courriels ? Les jeux ? Il est important d’établir clairement vos règles, d’autant plus que l’utilisation pédagogique d’un ordinateur n’est pas toujours aussi intéressante pour les élèves que l’envoi de courriels ou le clavardage… Permettre les jeux ou le visionnement de vidéos ludiques en classe est souvent un incitatif à terminer « rapidement » (lire « bâcler ») le travail… Encouragez les élèves à améliorer leur production ou prévoyez des activités d’enrichissement intéressantes en ligne.

GARDEZ UN ŒIL SUR LES ÉCRANS DES ÉLÈVES

Établir vos règles est une chose, les faire respecter en est une autre !!! À défaut de pouvoir observer constamment les écrans, l’utilisation d’un logiciel de gestion tel que LanSchool est efficace. Vous pouvez ainsi, lorsque vous êtes à votre bureau pour rencontrer des élèves, observer ce qui se passe et, au besoin, prendre le contrôle d’un ou de la totalité des ordinateurs ! Vous avez une consigne à donner ou vous désirez faire une mise au point ? Vous en bloquez tout simplement l’accès des élèves. Un élève est sur un site proscrit ou profite de votre inattention pour clavarder ? Gelez son écran, imprimez l’image de celui-ci et vous disposerez d’un argument solide pour favoriser une prise de conscience de sa part…

UTILISEZ DES ÉLÈVES-EXPERTS

Si vous prévoyez répondre à toutes les questions des élèves, armez-vous de patience !!! Comme ces derniers n’auront pas toujours accès à une personne-ressource pour les dépanner, pourquoi ne pas les habituer à utiliser, d’abord, l’aide des logiciels ? L’utilisation d’un moteur de recherche peut également amener l’élève à accroître sa compétence dans la recherche avancée de solutions. Dès la première période en laboratoire, demandez quels sont les élèves qui se sentent très à l’aise avec l’informatique. Ils seront vos élèves-experts. Si ces derniers ne parviennent pas à résoudre le problème, vous pourrez alors intervenir. Insistez sur ce processus, l’économie de temps sera appréciable.

LAISSEZ CINQ MINUTES À LA FIN DE LA PÉRIODE POUR CONSULTER LES COURRIELS

Les élèves accepteront davantage les règles du laboratoire si vous leur permettez, en fin de période, de lire leurs courriels. C’est également un moment privilégié pour vous de les conscientiser à leurs responsabilités. Ils sont responsables de ce qui apparaît à leur écran. Ce n’est donc pas le moment d’ouvrir une pièce jointe qui pourrait se révéler d’un goût discutable… Il s’agit donc d’une occasion rêvée pour aborder, pas à pas, le domaine de l’éthique de l’Internet, de leur responsabilité en ce sens, des normes qui s’appliquent au monde du travail (de plus en plus d’employeurs surveillent les échanges électroniques) et des lois qui s’appliquent.

N’hésitez pas à contacter votre animateur du RÉCIT local pour de l’aide ou pour toute autre information.

Source : Éric Caron animateur RÉCIT FGA Mauricie (lien direct)

imprimeVersion imprimable commentaireLaisser un commentaire